Mon Blog

Rechercher

À l'ère du CORONAVIRUS

Dernière mise à jour : 26 avr. 2020



Tout comme à l'ère de glace qui a presque anéanti toute forme de vie sur la planète, voilà qu'apparaît cette fois un minuscule petit virus du non de coronavirus qui s'avère presque aussi destructeur. Malgré ce froid glacial qui a presque tout détruit sur terre, la vie s'est montrée encore plus forte devant cette grande menace. Présentement, notre vie est-elle encore menacée ? Cette fois-ci par ce virus qui est invisible à l’œil nu et combien menaçant à notre survie. Qu'arrive-t-il quand notre monde est menacé, aujourd'hui ? Sommes-nous encore une fois en danger ? Au départ, il faut comprendre que nous possédons tous l'instinct de survie. Notre cerveau primaire est ainsi fait devant la menace.


Mais le danger, est que ce même instinct peut devenir ce qu'on appelle l'ÉGO, celui qui veut écraser, avoir le pouvoir, être le plus fort, centrer sur soi et ne penser qu'à sa propre vie dans se soucier de celles des autres, tout simplement par peur de mourir.


Il y aussi l'autre partie de l'humain qui est encore plus puissant, plus forte qui est-ce qu’on appelle l’ÂME.


La peur fait partie des émotions que ressent l'humain. Elle fait partie de notre système de protection. Elle nous est utile quand nous avons besoin de nous protéger. Le défi est quand ça devient une résistance qui nous empêche de nous connecter avec notre cœur, notre âme ce qui nous motive profondément, à notre source d'amour la plus profonde. Cette intuition, cette énergie qui nous guident à prendre les bonnes décisions et avoir les bons comportements qui sont en cohérence avec tout notre ÊTRE.


Quel but voulons-nous donner à notre existence ? Depuis maintenant quelques siècles, l'humain avait presque oublié ce qui est le plus important; nourrir sa propre maison. Ma maison intérieure, ma source d’amour. Au lieu de ça, nous avons nourri l'argent, la haine, la différence, l’égoïsme, le pouvoir, la trahison, l'abandon, le rejet. Nous avons été invités sur ce lieu sacré, la TERRE et voilà les résultats ne nos comportements. Et comment l'avons-nous remercié ? En lui jetant nos colères, notre haine, notre argent, nos déchets, nos peurs. Nous la nourrissons de notre surconsommation. Voilà que notre TERRE d'accueil nous renvoie le reflet notre propre image.


Faisons de notre peur cette grande alliée, unissons nos forces, notre amour. Ne sommes-nous pas des ÊTRES d'amour à la base ! Depuis quelques années ce veut apparaître plus de conscience humaine, plus d'ouverture, plus de lumière. Il est temps de s'unir dans l'amour, la bienveillance, le calme, la paix pour ensemble réussir à surpasser cette menace.

La vie étant bien faite, nous sommes tenus à retourner à la base même de l'humanité.


C'est -à-dire de rentrer chez soi afin de s'aimer, propager la joie, la paix dans sa vie et celle de tous les ÊTRES humains de la planète.


Auteur: Nancy Girard, coach professionnelle certifiée en PNL, et Ed,Sp.



713 vues0 commentaire